Gérons nos compétences internes pour une meilleure performance



S'il a longtemps été relativement simple de manager des collaborateurs, il en va différemment aujourd'hui, étant donné la complexité et la rapidité du monde dans lequel nous évoluons. La gestion des compétences est à présent un passage obligé pour les chefs d'entreprise qui souhaitent valoriser leurs collaborateurs et par là même leur entreprise.


Gérer les compétences c’est mettre la bonne personne au bon endroit et au bon moment, en toute cohérence et en favorisant la fluidité des échanges et des informations. Cette démarche systématique nous permettra de distinguer les différents métiers de notre entreprise: stratégiques, en émergence, en développement, en déclin et ceux qui évoluent quantitativement ou qualitativement.


Une fois ce constat effectué, grâce à une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) intelligente et à l'implication de tous les acteurs de l'organisation, nous pourrons mesurer les écarts, jouer sur la mobilité et les passerelles afin de faire correspondre les aspirations de chacun et notre stratégie.


Beaucoup de managers refusent de recruter des collaborateurs qu'ils jugent «trop compétents», de peur, probablement, d'être dépassé. À force de recruter des personnes plus compétentes et de ne pas les former, leur entreprise devient petit à petit médiocre et à faible valeur ajoutée...


En revanche, si nous nous entourons d'hommes et de femmes très compétents et nous continuons à les faire monter en compétences, il y a fort à parier que notre entreprise développera une vraie richesse à tous les niveaux !


Ne négligeons pas l'importance des compétences comportementales: elles sont essentielles et trop souvent oubliées. Car si l'on peut apprendre à se servir d'un logiciel, il est difficile de changer son caractère. Croire que l'on peut changer les personnes est une illusion: on ne change jamais ses collaborateurs !


Dans un jardin, nous ne pouvons pas faire pousser toutes les fleurs et plantes au même endroit: certaines ont besoin de beaucoup de soleil, d'autres d'ombre, certaines poussent souvent la nuit, d'autres avec le soleil. Certaines ont besoin de beaucoup d'eau, pour d'autres c'est le contraire, il y a aussi celles qui ont besoin d'un bain hebdomadaire… Par ailleurs, certaines espèces ne peuvent pas pousser ensemble, elles sont incompatibles. Pour créer un beau jardin, il faut choisir attentivement ses plantes et s'en occuper régulièrement, sinon, quelques mois après, c'est la désolation. Notre entreprise, c'est un peu un jardin, au sein duquel toutes les plantes ne peuvent obtenir un jardin harmonieux, qu'avec des plantes que si elles révèlent tous leurs éclats !

Younès TRONJI.

Directeur des Ressources Humaines, Schindler Maroc

154 vues0 commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

© 2020 Trusted Magazine (by Trusted Advisors Group)