Pourrions-nous vivre comme avant ?

Par Nada Soudi, Enseignante - Chercheure


La Pandémie de Covid-19 a bousculé les économies mondiales, mais plus que ça, a atténué la vanité humaine à bien des égards. L’Homme s’est vu petit devant cet ennemi microscopique et invisible. Les Etats les plus puissants se sont consternés devant cette pandémie, qui ne sort dans aucun tableau prévisionnel, ni aucune stratégie de gestion de risque… et pourtant! L’industrie du luxe s’est vue troquée par des masques cliniques. Les humains sont devenus ces quelques zombies qui déambulent dans les rues, avec la perception de risquer leurs vies pour quelques courses obligatoires. D’autres restent confinés et se disent y rester pour longtemps.La bavette, les gants, le liquide hydro-alcoolique, sont pressentis les accessoires incontournables dessinant les tendances de cet été.


A côté de cela, l’industrie du numérique n’a jamais été aussi prospère. Zoom s’est vu valorisé à 67.71milliards de $, le e-learning s’est développé en exponentiel pour répondre à un besoin pressant. Les magasins traditionnels se dupliquent en virtuels et les plateformes commerciales sont devenues les piliers de l’économie. Mon pays, le Maroc, est devenu un innovateur ! Serons-nous toujours ces élèves qui préparons mieux les examens sous pression ?


En tout cas, nous nous demandons aujourd’hui : pourrions-nous vivre comme avant ? … Même en donnant un peu plus d’espace à la nature à travers la consommation écolo, la production verte, la nourriture bio… L’Homme a-t-il pu daigner se séparer de quelques privilèges de peur d’être évincé de cet écosystème dont il se proclamait Maître ? Autant de questions qui trouvent refuge dans un vaccin, dont aujourd’hui nous ignorons l’issue. Nous sommes rentrés malheureusement dans un cercle vicieux d’autodestruction, à moins de nous ressaisir.


Le SARS-cov-2 est l’un des virus, d’autres sont pressentis si nous restons sur le même rythme de dénaturalisation de la nature ! C’est surtout une occasion de se remettre en cause, en tant qu’individu, et de se dire :

  • Comment pourrais-je vivre dignement et devenir un consom'acteur averti ?

  • Comment canaliser nos vies vers les vraies valeurs humaines et non les valeurs empruntées de la société « Moderne »?


Il faut vivre sur terre comme un léger souffle bienfaiteur et non un poids rampant qui pèse avec une consommation inconsciente. Redevenir comme avant, ne nous aurait pas donné la leçon. Il faut, certes se déconfiner, mais garder les bonnes habitudes nées de cette expérience. Il est temps de revoir notre manière de travailler, de consommer, de se déplacer,… de vivre tout simplement !

Inscrivez vous à notre newsletter

© 2020 Trusted Magazine (by Trusted Advisors Group)