top of page

Q&R avec Aymen Turki, Directeur Général @ Web First Rank

Dernière mise à jour : 25 juil. 2023

Q&R Exclusif de Trusted Magazine avec Aymen Turki, Directeur Général @ Web First Rank


Comment pourriez-vous décrire votre cheminement de carrière en quelques mots ?

Mon parcours a commencé dès mon obtention du diplôme de Technicien Supérieur en commerce électronique, ou j’ai entamé ma carrière en tant que référenceur SEO débutant dans une boite webmarketing en fin 2004. Je me suis forgé en référencement naturel et les rouages du marketing Online dans 2 autres postes, à Hammamet avant de s’engager dans une startup Arabo-Africaine ou j’ai occupé le post d’un responsable de pertinence du moteur de recherche. Puis, faute de la crise de 2008, nous étions tous licenciés abusivement. C’est ainsi que les premières graines entrepreneuriales m’ont poussé à pouvoir établir ma carrière solo en lançant Web First Rank en septembre 2009. Ou j’ai vécu des moments fort intenses, combinant des échecs, des réussites, des période de crises, d’autres de succès, etc

Quelle a été votre expérience la plus difficile et cela a-t-elle changé votre état d'esprit ?

Tout le long de mon parcours entreprenariat, j’ai eu pas mal de setbacks, liés particulièrement à des troubles économiques, dont celle du pseudo révolution de jasmin de 2011 et une instabilité politique qui a affecté sévèrement certains secteurs dites vitaux, ou le digital est considéré comme créneaux prépondérants de leurs business online à l’instar du tourisme, la location des voiture, l’immobilier en dégradant aussi bien le climat d’investissement dans notre pays, sans oublier les attaques de Bardo et Sousse qui eux aussi ont créér une sorte de réticence envers la communication digitale en Tunisie. A cela s’ajoute la pandémie et son effet direct sur aussi certaines activités condamnées par la fermeture. D’où nous avons perdu certains clients, fidèles !

Mis à part de la crise covid19 je cite aussi le fait de se lancer sans aucun vrai support financier, aucun investissement dans Web First Rank et ce n’est pas faicile de pouvoir à la fois assurer la pérennité de l’agence en améliorant son branding en local et à l’international. J’étais obligé de réinjecter à maintes reprises des fonds propres pour assurer la survie de la boite.


Aujourd’hui, parmi nos priorités c’est de trouver un investisseur qui partage la même vision, croit en digital et en nos capacité de viser l’international.

Quand vous êtes surpris par un contexte inhabituel ou incertain, qu'en pensez-vous ?


En portant la casquette d’un entrepreneur, dans un pays ou les barrières de bureaucratie et de la corruption dominent la scène des affaires, je m’attendais à tout type de freins de de gaps. Pour ce faire, pour agir efficacement en maitrisant pertinemment les situations, il a été toujours crucial de miser sur notre solidarité et esprit d’équipe au sein de l’agence, et l’attribution importante de chacun de nous pour remédier face aux scénarios les plus chaotiques


Ainsi notre Mo mode de fonctionnement s’appuie sur la recherche des solutions efficaces et les plus économiques pour mieux avancer.

Quel est le facteur clé de succès le plus important pour vous en fonction de votre expérience ?


C’est souvent la résilience, le mindset d’un Warrior(état d’esprit d’un guerrier), la passion, le bon feeling et l’éthique, sont mes 5 clés de réussite.

Quel serait l'écueil majeur qui pourrait nuire à la réussite d'un leader ?

Avoir un esprit aveugle (blinded mind), l’égo, la prétention de tout connaitre, et de monopoliser les décisions (syndrome de César), sans faire écouter ses collaborateurs et s’effacer devant son équipe. Finalement l’immoralité ou le faite qu’un entrepreneur n’agit pas éthiquement dans tout type de collaboration qu’il mène et gère avec d’autres tiers : collaborateurs et équipe, fournisseurs, partenaires, communauté, voir même l’état.



Quelles sont les pratiques managériales vous considérez prioritaires à développer ou à renforcer ?

Plus astuces ou pratiques affectent positivement mon mode entreprenariat. A l’instar de : Mon fitness et autres activités sportives, d’une heure max, 5 fois par semaine.

La lecture et surtout les audible books (livres sonores) que je mets pendant les heures de conduites en allant de Hammamet à Tunis et inversement.

Le chant et la guitare, à un rythme de 2 fois par semaine, me donne plus de caractère

  • M’aimer, Faire en sorte, à devenir de plus en plus beau et à être le mieux de moi. J’investi aussi dans mon style,. En effet pour un homme, être élégant et beau gosse me rend bien dans ma peau et me donne plus d’attraction et confiance positive en soi, sans excès.

  • 15 minutes de méditation ou de Yoga au début de chaque matinée.

  • Je chante des covers aussi pendant 10 ou 20 minutes çà me conforte !

  • Investir aussi entre 20 et 30 minutes, par jour à aider la communauté : tiers, fans et acteurs. Ou encore en appliquant le principe Give to Recieve.

Qu'elle est votre vision ou celle de votre agence dans l’avenir ?


Viser l’Afrique, Mena et l’international, contribuer à la digitalisation des entreprises, pour ce faire il faut s’adapter aux besoins des marques, organisations et entreprises africaines en modélisant des packages de marketing digital sur mesure.

Finalement être une agence influente dans la sphère de digital en Tunisie et dans la région Nord Afrique et Mena.

Ainsi être présent sur place, et ouvrir une filiale dans l’un des capitales Africaines est la configuration la plus pertinente et efficace et cela demande une contribution d’autres moyens de financement et d’investissement, plus ouvertement et largement. Nous sommes ainsi à la quête d’investisseurs et partenaires, sérieux portant la même vision.

Posts récents

Voir tout
Veuillez choisir vos préférences pour la langue des articles

Merci pour votre inscription à notre newsletter !

© 2023 Trusted Magazine (by Trusted Advisors Group)

Inscrivez-vous pour recevoir nos articles en avant première

bottom of page