Télétravail, Performances & Qualité de Vie au Travail



Préserver l’équilibre de vie des équipes tout en garantissant la performance économique des entreprises constitue un des défis majeurs RH dans l’environnement mondial actuel. La pandémie de COVID-19 qui sévit à travers le monde depuis plusieurs mois, a entraîné l’expansion du travail à distance qui est devenu la « mode » dans les entreprises de toutes tailles, et son adoption oblige désormais les télétravailleurs à concilier leurs vies privée et professionnelle. Ce mode de fonctionnement présente des avantages et inconvénients, tant pour les parties prenantes internes (employés et employeurs) qu’externes (familles, prestataires de services et clients) de l’entreprise.


Pour les employeurs, le télétravail a permis d’identifier les activités ne nécessitant pas une présence physique obligatoire. Il donne une large part à l'autogestion et à la responsabilisation, favorisant la réduction des charges de fonctionnement (électricité, eau, loyer, etc.) traditionnellement gérées dans le cadre du travail au bureau. Les salariés y trouvent un fonctionnement plus flexible qui s’accompagne d’une autonomie dans l’organisation et la gestion de leur travail et de leur temps. Ils se sentent valorisés pour la confiance qui leur est ainsi témoignée par l’employeur. La plupart y trouve un moyen de fonctionnement favorable à leur bien-être personnel à travers la réduction du stress lié au travail, la diminution des coûts de déplacement, la réduction des risques psychosociaux dans le cadre traditionnel.


Le télétravail a également favorisé une accélération de l’expansion du digital dans la vie des travailleurs désormais habitués à traiter les dossiers, discuter, tenir des réunions, prendre des décisions ou faire des présentations en ligne. L'efficacité et surtout la simplicité de ce mode de travail a favorisé le développement de Start Up concepteurs de programmes et applications telles que ZOOM, SKYPE ENTREPRISE, GOOGLE CHAT, etc.


Les propositions commerciales, les offres de produits ou de formations, les démonstrations ou offres de service se font désormais à travers des webinaires, permettant ainsi aux fournisseurs de promouvoir leurs solutions à plusieurs prospects à la fois et sans avoir à gérer les contraintes de déplacement vers les cibles, ni les charges d’organisation ou de transport généralement engagées pour les mêmes objectifs dans un fonctionnement classique.


Les outils de communication sont désormais facilement accessibles et plébiscités par tous, et la vidéo conférence a connu une démocratisation rapide et inédite qui favorise les échanges dans les domaines social et professionnel et pourrait même devenir la norme en matière de collaboration entre employés et employeurs. La prévalence du télétravail au cours des derniers mois a engendré, effectivement, un changement structurel profond dans le rapport au travail et a sérieusement impacté les habitudes traditionnelles de fonctionnement des ménages et entreprises.


Il faut toutefois noter que le télétravail n’a pas entrainé que des avantages dans son application. Les conditions de fonctionnement liées à ce mode de travail emmènent, en effet, désormais les équipes à poursuivre leurs activités en mode virtuel, avec moins d’interactions physiques et sociales, moins de supervision, plus d’autonomie, et de recours aux technologies comme mode de communication et de coordination du travail. Le télétravail a donc bouleversé les bases et l’efficacité du travail en équipe.


Il ne fait pas de doute que la préservation du lien social dans le travail devient difficile avec ce mode de gestion. Mal exploité, le télétravail peut, en effet, induire une surcharge de travail, une négligence totale de la vie privée au détriment du travail et vice versa, ou une perte totale de l’esprit de partage et de cohésion entre les membres d’une même équipe.


Il est donc nécessaire que toute entreprise qui l’adopte s’assure de veiller à mettre en place une organisation innovante et un management adaptés, pour maintenir le lien et le plaisir de travailler ensemble entre collègues. Elles doivent s’assurer d’en organiser le fonctionnement, de sorte à ce qu’il ne laisse pas aux salariés un sentiment d'être plus sollicités que dans un cadre classique ou n’implique pas de passer des journées entières en visioconférence.


Bien que le bureau demeure le lieu de collaboration et de convivialité, par excellence, il est à noter que la crise de COVID-19 a provoqué un bouleversement avec le boom du télétravail dans bon nombre d’organisations. Il faudra vivre désormais avec la COVID-19 donc de nombreux changements, tant pour les entreprises que pour les travailleurs. Les outils de vidéoconférences doivent donc être pensés comme des espaces collaboratifs inspirants, et non pas comme des facteurs qui accélèrent le sentiment d'isolement des salariés.


Pour les métiers ne pouvant fonctionner en télétravail, l’organisation du travail doit être repensée pour s’assurer de maintenir le lien entre les télétravailleurs, l’esprit collectif et le plaisir de se retrouver. Tout en tenant compte des nouvelles exigences sanitaires, chaque employeur devra donc s’efforcer à mener les réflexions nécessaires pour améliorer l’expérience des collaborateurs, à travers les modes organisationnels adoptés, l’aménagement des espaces de travail et l’identification du fonctionnement adapté à ses réalités.


La conservation d’une qualité de vie au travail, à travers une conciliation optimale des vies privée et professionnel des collaborateurs et le maintien d’un lien avec et entre les collaborateurs même en télétravail, demeure donc l’enjeu essentiel à réussir par les DRH pour permettre l’épanouissement des salariés et donc la performance des entreprises.


Par Marie-Claude DEGUENON

Directrice de l’Administration et des Ressources Humaines

chez un opérateur des télécoms (Bénin)

118 vues

Inscrivez vous à notre newsletter

© 2020 Trusted Magazine (by Trusted Advisors Group)