top of page

Q&R avec BESSA Mohamed

Dernière mise à jour : 24 juil. 2023

Q&R Exclusif de Trusted Magazine avec BESSA Mohamed, Chief Data & Projects Officer @UIB - Groupe Société Générale

Comment considérez-vous que les pratiques agiles ont transformé les entreprises durant les deux dernières années ?


Du haut de mes 20 ans d’expérience dans l’écosystème du Delivery des projets IT auprès d’entreprises de taille importante, en l’occurrence dans le secteur bancaire, je peux témoigner de l’impact important des pratiques agiles dans la transformation des entreprises selon ses trois déclinaisons : Technologique, Culturelle et Organisationnelle.

En effet, L’agile est passé du stade de l’expérimentation à travers le développement de solutions IT, qui ne pouvaient pas être implémentées en mode classique faute de maturité du besoin et de l’indisponibilité de moyens humains et financiers, à une option de choix, voire même prioritaire pour des projets invoquant des briques digitales et surtout en relation avec la transformation de parcours centraux pour l’entreprise touchant particulièrement à l’expérience du client ou du collaborateur. Force est de constater que les termes SQUAD, tribu, Guild, incrément, Daily, etc. sont devenues des ingrédients indispensables dans toutes les organisations œuvrant pour le changement des business modèles des entreprises.

L’introduction de l’Agile au sein des entreprises a souvent été facilitée par une adoption rapide de la méthodologie par les équipes IT et par effet de contagion, des autres métiers (Marketing, Commerce, finance, etc.), via les projets en introduisant graduellement des concepts et notions de l’agilité dans leurs démarches de concrétisation de leurs feuilles de route marquant ainsi un passage avéré de l’acculturation vers l’application à l’échelle au cours des deux dernières années.


Quels cas de réussite de transformations agiles vous aviez eu l'occasion de noter et qui vous ont tellement marqué?


La réussite d’une transformation Agile passe inéluctablement par un ensemble de challenges à surmonter et d’échec à exploiter pour pouvoir tirer les bonnes conclusions. L’expérience Agile qui m’a marqué le plus est assez récente, elle porte sur une mutation d’un mode d’organisation en silots vers un dispositif en Squad pluridisciplinaire et ce en dépit du contexte bancaire sur-réglementé, sensible, lourdement documenté et surtout remarquablement conservateur en matière d’urbanisation IT. En tenant compte des différentes contraintes, il était nécessaire de transformer l’organisation pour avoir l’ensemble des compétences IT sous un même chapeau, ré-agencer les locaux pour pouvoir accueillir les différentes parties prenantes du projet et revoir les contrats pour mieux les adapter au contexte agile. D’un autre côté, un programme de formation certifiant autour des fondamentaux de l’Agile a été dispensé et un coach Agile a été mobilisé sur les plateaux projets pour garantir le bon déroulement des différentes cérémonies Agile et faciliter l’instauration d’un climat de travail orienté produit et basé sur la confiance.

L’amorçage du changement a été particulièrement délicat et il a fallu user de l’impulsion des sponsors du programme Agile, de mon sens du leadership et de l’engagement des bons relais pour avoir les premières victoires rapides qui ont permis de monter le cap, de généraliser la transformation et enclencher le passage à l’échelle.


Les pratiques agiles continueront-elles à susciter l'intérêt? Quels challenges voyez-vous dans le contexte du déploiement de ces pratiques ?


La particularité de l’agile réside dans sa prédisposition naturelle à s’adapter et à évoluer au fil du temps, des géographies et des contextes. En effet, les pratiques sont à la fois conformes aux directives et aux bonnes pratiques et unique de par leur forte imprégnation avec l’existant de l’entreprise, sa vision, sa culture et ses valeurs et ses convictions. Ceci me réconforte en la capacité

de l’agile à continuer à susciter les intérêts au sein des différentes organisations abstraction faite de leurs activités.

Par ailleurs, les nouvelles tendances technologiques comme le DEVOPS, le continous delivery , le process mining renforcés par l’adoption en masse du cloud, conjugué aux outils modernes de travail collaboratif et aux nouveaux profils à cheval entre l’IT et les métiers, sont les principaux garants d’un avenir où l’agile aura toute sa place dans les différents strates de l’entreprise.

Ceci étant, le principal challenge pour la réussite de la transformation Agile demeure la stabilisation et la pérennisation des acquis dans un environnement marqué par un Turnover important et par une réduction de plus en plus avérée des budgets liés à la formation.



237 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Veuillez choisir vos préférences pour la langue des articles

Merci pour votre inscription à notre newsletter !

© 2023 Trusted Magazine (by Trusted Advisors Group)

Inscrivez-vous pour recevoir nos articles en avant première

bottom of page