top of page

Q&R avec Kammoun Dorsaf Bejaoui

Dernière mise à jour : 24 juil. 2023

Q&R Exclusif de Trusted Magazine avec Kammoun Dorsaf Bejaoui , Human Capital Director & Transformation@Sofrecom Tunisie


Comment considérez-vous que les pratiques agiles ont transformé les entreprises durant les deux dernières années ?

La crise du Covid était un grand accélérateur et catalyseur à l’adoption du digital, à un besoin incessant à s’adapter aux changements économiques, logistiques …. Et à répondre de manière plus agile aux besoins clients qui ont été totalement transformés. Pour y arriver à s’adapter rapidement aux changements aux perturbations, l’Agilité était un des outils les plus puissants pour aider les organisations. Rappelons que l’agilité a commencé dans le monde software, aujourd’hui, l’adoption de l’agilité se fait au niveau de l’organisation à l’échelle (business Agility). Il faut savoir que dans les framework de transformation digitale des entreprises (l’organisation agile est un des piliers et axes stratégiques pour la transformation digitale. Les entreprises conscientes de la forme d’agiliser leur organisation, ont dû mettre en place une stratégie pour y parvenir et mesurer leur capacité de livrer beaucoup plus rapidement en mode itératif des produits à la hauteur des attentes des consommateurs.

Quels cas de réussite de transformations agiles vous aviez eu l'occasion de noter et qui vous ont tellement marqué ?

En effet, j’en ai expérimenté plusieurs durant les 5 dernières années, mais celle qui m’a le plus marquée est celle de l’agilité à l’échelle, ce qu’on appelle la Business Agility. C’est Comment transformer une organisation legacy, hiérarchique, silos, rigide en une organisation agile, capable de s’adapter. Théoriquement, cela semble évident mais le mettre en place pour de grandes entreprises avec un historique, une certaine culture et pratiques managériales, n’est pas une simple tâche. Mettre les premières prémisses de l’agilité à l’échelle, nécessite un leadership conscient, sponsor, acteur du changement. Aussi, ça demande la mise en place d’un centre d’excellence Agile où des coachs agiles seront amenés à accompagner les projets à gérer de manière agile. Aussi, cela demande également de se mobiliser en petites équipes projets cross-functions sur des objectifs opérationnels ou business pour livrer de manière autonome leur produit. Ce genre de pilote, coaché par des experts en agilité permet de déployer le modèle petit à petit dans l’organisation. Il y’a la un grand travail d’acculturation agile à faire en entreprise pour le shift du mindset.

Les pratiques agiles continueront-elles à susciter l'intérêt ? Quels challenges voyez-vous dans le contexte du déploiement de ces pratiques ?


Je pense de mon point de vue que l’agilité prendra de plus en plus de place dans les modèles de gestion de projets et des organisations. Cela a dépassé de loin la delivery software. Des framework comme SAFe sont allés très loin jusqu’à proposer des méthodes de pilotage de portefeuilles de projets complexes.

Spotify, KAMBAN, SCRUM ou SAFe sont une évidence de l’ancrage de l’agilité dans les pratiques modernes des organisations ; le grand challenge reste au niveau d’adoption des entreprises ayant des modèles d’organisation legacy qui continuent à avoir du mal à franchir le cap.

219 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Veuillez choisir vos préférences pour la langue des articles

Merci pour votre inscription à notre newsletter !

© 2023 Trusted Magazine (by Trusted Advisors Group)

Inscrivez-vous pour recevoir nos articles en avant première

bottom of page