top of page

Q&R avec Karelle Mbobda Kuate

Dernière mise à jour : 24 juil. 2023

Q&R Exclusif de Trusted Magazine avec Karelle Mbobda Kuate, Déléguée Régionale Ile de France Sud Est chez Orange


Comment pourriez-vous décrire votre parcours professionnel en quelques mots ?

« A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire » ceci illustre parfaitement ma carrière au sein d’Orange. D’origine camerounaise, j’ai fait mes études primaire et secondaire à Douala, puis j’intègre l’EPF- Ecole d’ingénieur à Sceaux où j’obtiens mon diplôme d’ingénieur Télécom en 1997. Je démarre au sein du groupe Orange en 1998 à Paris en tant qu’ingénieur technico-commercial. J’opère un changement professionnel en m’orientant vers un poste d’Ingénieur Commercial B2B. Forte de mes excellents résultats et d’une motivation solide, je progresse en tant que Manager des ventes, puis Directrice des ventes. En 2007, je me tourne vers le Service Client Grand public en tant que Directrice de secteur sur l’île de France : une formidable aventure humaine démarre avec une équipe de 8 directeurs de boutiques et plus de 100 vendeurs. En 2012 guidée par la volonté de redonner à mon pays d’origine ce que j’ai appris professionnellement en France, je rejoins la filiale Orange Cameroun en tant que Directrice commerciale nationale.

En 2015 je saisis un super challenge en quittant l’Afrique pour la Direction Orange Antilles pour occuper mon premier poste de Directrice d’Unité en charge du segment Entreprises : stratégie et performance commerciale, satisfaction clients. En 2019, je prends la direction de l’Agence Entreprises Ile de France Est, avec chiffre d’affaires deux fois plus important. Et depuis 2023, je m’occupe de représenter Orange auprès des Collectivités locales et territoriales en tant que Déléguée Régionale Ile de France Sud-Est. Quelle a été votre expérience la plus marquante, comment cela a changé votre état d’esprit et surtout quelles leçons en avez-vous tirées ? 

Mon premier tournant professionnel a été la rencontre avec mon Mentor qui m’a prodigué le conseil suivant : « Avoir de très bons résultats est nécessaire mais non suffisant pour progresser, tu dois aussi et surtout exprimer ton ambition et t’en donner les moyens»… Cette phrase m’a guidé lors de tous mes choix décisifs, notamment lors des mobilités internationales tant vers le Cameroun que vers les Antilles, qui constituent les deux expériences qui m’ont forgées en tant que Leader.

Dans ces deux environnements, cela a été un formidable défi humain d’adapter, puis de mettre en œuvre les plans de transformation tel qu’initialement prévus, dans un contexte avec des réalités socio-culturelles spécifiques et complexes. J’ai dû développer de fortes capacités de résilience et d’empathie afin d’ajuster quotidiennement mes actions pour garder les équipes mobilisées sans perdre de vue l’atteinte de nos objectifs. J’ai appris aussi qu’il fallait savoir perdre des combats, pour gagner la guerre. J’ai été particulièrement sensible aux valeurs humaines très fortes : le respect, la famille, l’humilité qui ont résonné avec mes propres convictions personnelles. J’y ai exercé mes premiers pas en tant que rôle modèle avec une reconnaissance particulièrement forte des hommes et des femmes que j’ai mentorés. D'après votre expérience, quels sont les facteurs clé de succès pour une femme leader / manager ?


En tant que leader, je choisis d’incarner des valeurs fortes : exemplarité, authenticité, empathie, générosité, entraide, car ce sont elles qui vont avoir de l’impact sur notre environnement et fondamentalement nous conduire au succès.

Le succès n’est pas uniquement défini par la réussite professionnelle, c’est pour cela que je pratique du mentoring au sein de l’entreprise ou dans mon environnement personnel, et que je m’engage activement auprès d’associations qui oeuvrent pour l’empowerment féminin.

Le succès provient enfin de notre juste équilibre entre notre vie privée et professionnelle.  Maman de trois enfants, j’ai vite redéfini la notion de succès : j’ai dû apprendre à faire des choix ( réunions de parents d’élèves ou diner en famille vs after-work entre collègues), à être bienveillante avec moi-même notamment face aux attentes sociales .  Savoir demander de l’aide, être organisée et bien entourée et avoir un conjoint qui nous soutient, sont autant de facteurs qui nous font aussi grandir en tant que leader.

Je finirai par une citation de Maya Angelou, "Les gens oublieront ce que vous avez dit, ils oublieront ce que vous avez fait, mais n'oublieront jamais ce que vous leur avez fait ressentir."

485 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page