top of page

Q&R avec Lydia Merrouche

Dernière mise à jour : 24 juil. 2023

Q&R Exclusif de Trusted Magazine avec Lydia Merrouche, Founder & Managing Director @Fossoul Agricole


Comment pourriez-vous décrire votre parcours professionnel en quelques mots ?


« ATYPIQUE et PASSIONNANT »

Avocate de formation, je rêvais d’une carrière diplomatique ; La chance n’a pas été de mon côté pour réaliser mon rêve, je décide donc de me lancer dans l’entrepreneuriat dès l’âge de 24 en créant une agence conseil en communication et publicité ou je m’entoure de la fine fleur des professionnels du domaine pour faire de mon entreprise une référence dans la communication en Algérie, puis en suivant la tendance du marché, j’ouvre en parallèle une deuxième entreprise dans la distribution de produits agro-alimentaires et en 2015 je décide de quitter l’entrepreneuriat pour revenir au métier d’avocat et très vite (à peine quelques mois) je constate que la vie de bureau et de barreau n’est pas faite pour moi, et que l’entrepreneuriat était vraiment un choix que j’avais fait en 2008 car entreprendre ne se limite pas à créer une entreprise, mais une vie sur-mesure qui nous correspond, et c’est comme ça j’ai ouvert ma troisième entreprise en 2016 dans l’agriculture biologique que j’ai nommé FOOSOUL qui veut dire saison en arabe, et qui est une entreprise écoresponsable spécialisée dans la production de fruits et légumes bio de saison.

Comment vous vous êtes lancée dans l’agriculture biologique ?


Par un pur hasard, en regardant un documentaire à la télé sur la stevia et après quelques recherches, j’ai constaté un grand maque sur le marché algérien, je suis donc partie en Espagne pour suivre une formation dans la culture et la transformation de stevia, puis je me suis lancée dans la production de cette plante et je suis devenue en 2017 la première femme productrice de stevia bio en Algérie, et en côtoyant le terrain, je me suis découvert une réelle passion pour l’agriculture et j’ai décidé d’aller plus loin en développant en 2018 mon exploitation pour produire des fruits et des légumes sains et naturels sans insecticides, sans pesticides et sans engrais chimiques et c’est comme ça que FOSSOUL est née et que l’agriculture est devenue une réelle passion, car quand on aime ce que l’on fait on a pas l’impression de travailler.

Quels ont été les défis que vous avez rencontrés en vous lançant dans l’agriculture ?


Travailler dans l’agriculture est déjà très difficile pour un homme, alors je vous laisse imaginer quand on est une femme. Il faut constamment s’affirmer et faire preuve de courage et de persévérance, l’accès au foncier agricole, l’accès au financement et la main d’œuvre relèvent du parcours du combattant, mais ma passion pour l’agriculture a dépassé ces contraintes, avec l’aide de mes proches, je me suis auto financée, j’ai continué de développer mon entreprise et j’essaie tant bien que mal de garder la main d’œuvre qui se fait de plus en plus vielle dans le domaine car les jeunes trouvent le métier pénible et fatiguant.

Aujourd’hui FOSSOUL produit des fruits et légumes bio ainsi que des confitures et des légumes en pots issus de cette production.

Notre objectif est de devenir le leader du bio en Algérie et en Afrique car bien manger est un droit, pas un luxe.

D'après votre expérience, quel est le facteur clé de succès pour une femme entrepreneure dans un contexte interculturel ?


Il n’y a pas un facteur mais des facteurs clés pour atteindre le succès et la pérennité dans son entreprise. Tout d’abord il faut savoir trouver l’équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle et là je mets l’accent sur la nécessité d’avoir le soutien de ses proches qui est un facteur clé pour la réussite, ensuite, il faut avoir un objectif et le garder en tête afin de le réaliser, se doter de courage, de persévérance et de résilience, car entre obstacle et motivation, il faut rester audacieuse et dynamique pour réussir son aventure entrepreneuriale.

Et aujourd’hui, les femmes ont compris cela et sont de plus en plus nombreuses à franchir le pas et à se lancer dans l’entrepreneuriat, elles ont confiance en elles, font preuve de courage et d’audace et nous montrent jour après jour que l’avenir est entre les mains des FEMMES.

69 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page