top of page

Q&R avec Oumar DIOP

Q&R Exclusif de Trusted Magazine avec Oumar DIOP, Directeur Général @ MCA Sénégal II

Comment pourriez-vous décrire votre cheminement de carrière en quelques mots ?


En quelques mots, je dirais que je suis un Changemaker, Ingénieur Polytechnicien, Expert Financier et Project Manager Certifié (PMP)® avec plus de 25 années d’expériences dans le leadership des organisations de financement du développement, le Partenariat Public Privé, la mise en œuvre de réformes stratégiques et la Gestion de programmes d’infrastructures.

Je suis actuellement Directeur Général de MCA-Sénégal II qui met en œuvre le Programme d’Electricité du Sénégal dénommé Senegal Power Compact. Avant d’être nommé à MCA, j’ai été Directeur Général de Envol Capital, une société d'Investissements détenant un portefeuille de sociétés projets structurées pour le développement d'infrastructures pour le secteur public et privé en Afrique. Jusqu’en 2017, j’étais Directeur Général adjoint de l’institution financière Shelter Afrique au Kenya, pour un portefeuille de 44 pays. Auparavant, j’ai été Représentant Résident de la même institution au Nigeria avant de prendre en charge le portefeuille des investissements comme Directeur du Département Gestion du Portefeuille et des Projets pour l’Afrique. Au Sénégal, j’ai été Directeur Technique de la SIPRES SA, Territory Manager avec Mobil Oil Sénégal et Ingénieur dans le secteur des télécoms avec la multinationale allemande SIEMENS.

Spécialiste en Gestion de Projets et des Programmes, je suis titulaire d’un MBA en Finance de l’Université Senghor d’Alexandrie et d’un Diplôme d’Ingénieur de Conception en Génie Civil de l’École Polytechnique de Thiès. Actuel Vice-président du Project Management Institute (PMI) Chapitre Sénégal, je capitalise une riche expérience en leadership, entreprenariat & program management avec plusieurs certifications professionnelles à mon actif.



Quel est le facteur clé de succès le plus important pour vous en fonction de votre expérience ?


Les facteurs clés de succès sont au cœur de toute stratégie qui se veut efficace. Identifier et capitaliser sur ces facteurs permet d’atteindre ses objectifs plus facilement et avec un moindre risque. Cela reste valable aussi bien au niveau individuel qu’au niveau de l’organisation. Il y a certainement plusieurs facteurs clés de succès qui contribuent ensemble à relever les défis auxquels nous faisons face tous les jours et ceci en fonction de l’environnement dans lequel nous évoluons et notre état d’esprit en ce moment.

Parmi les facteurs clés qui deviennent de plus en plus prépondérants, nous pouvons citer la « maîtrise du management de projet ». Cette maitrise va bien sûr avec la capacité à faire preuve d'agilité dans un environnement de plus en plus incertain pour être prêt à mener la conduite du changement chaque fois que nécessaire.

La pandémie de la Covid-19 que nous vivons aujourd’hui a été un choc sanitaire brutal à l’échelle planétaire avec un impact sur toutes les économies du monde.

Depuis décembre 2019, le programme de réalisation d’infrastructures et de mise en œuvre de réformes portant sur l’électricité que nous gérons a évolué dans cet environnement marqué par la pandémie. Au plus fort de la crise, les facteurs clés de succès dans sa mise en œuvre ont été principalement l’aptitude de notre équipe à appréhender l’imprévu, notre capacité à prendre les mesures et décisions idoines, notre résilience à maintenir une activité normale et à poursuivre les projets déjà engagés.



Quels sont les défis que vous cherchez à relever à travers le Senegal Power Compact ?


« Challenge » en anglais signifie « défi » ou « contrainte ». Le Compact cherche à lever au Sénégal les contraintes liées au coût élevé de l’électricité pour les entreprises et ménages raccordés au réseau, le faible taux d’accès à l’énergie en milieu rural et péri-urbain, et dans une moindre mesure, le manque de fiabilité du réseau électrique.

Le Compact tourne autour de trois projets que sont :

  1. Le projet de modernisation et de renforcement du réseau de transport d’électricité de la Senelec (« Projet Transport ») pour répondre à la demande croissante sur le réseau interconnecté ;

  2. Le projet d’accroissement de l’accès en milieu rural et péri-urbain qui va augmenter l’offre et la demande d’électricité de qualité dans les zones rurales et péri-urbaines ;

  3. Le projet sur l’environnement propice et le renforcement des capacités du secteur pour créer un environnement favorable à l’amélioration de la viabilité financière et à la bonne gouvernance.

Ce Compact de 600 millions de dollars est financé par les Etats-Unis d’Amérique à hauteur de 550 millions dollars et une contribution de 50 millions de dollars du Sénégal.

Il va contribuer significativement à l’accès universel à l’électricité et va permettre d’améliorer la qualité de l’électricité et en même temps augmenter les capacités de la société nationale d’électricité.

Le Compact va aussi promouvoir une utilisation productive de l’électricité pour aider les communautés bénéficiaires à se sortir de la pauvreté en améliorant significativement leurs sources de revenus. Plus de douze millions de personnes vont être impactés positivement.

Vous conviendrez avec moi que ces défis à relever restent énormes d’autant plus que la durée de réalisation est capée à cinq ans au maximum. Mais heureusement nous avons une équipe extrêmement dynamique, très engagée et qui relève les défis de la mise en œuvre tous les jours. Je suis très fière de mon équipe et de son leadership

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page